Si « tavag » le souhaite, un simple clic et la voix de « mavag » lira ce poème …

Ce 10 décembre 2017,

Poème de mai 2008, tu décris mon cœur apaisé en ces jours-là.
Merci à  Grand Aigle, à Baleine et à toutes les cellules de Gaïa qui sont venues m’aider, à tous ces Êtres qui ont participé à l’évolution de mon Être pour que Je Sois Paix, Amour et … 

L’observateur Pacifié

 

Galerie

L’Observateur Pacifié – 5 mai 2008

Grand Aigle,
par ton combat insolite,
de mon mental tu crèves la bulle.

Roulez mes folies !
L’espace s’aère,
Je respire !

Lointain cimetière marin,
Au cœur du Pacifique,
En tes eaux profondes,
Vieille baleine s’enfonce.
Elle se libère,
Je me déchaîne !

Oiseaux prisonniers,
Pensées légions,
En vous arrachant de mes racines
Vous envolez mes luttes intérieures
Vous désemprisonnez mon mental !

L’heure est là
Où tout se dénoue,
Où tout laisse passer la Lumière.
Acceptation de ce qui
Fut, Est, Sera !
Là,
Je suis,
J’observe !

Share This