en cliquant sur le triangle blanc à gauche vous entendrez la voix de mavag lisant cette introduction à l’Ecume « Vibrations »

 

En cette période de début d’année 2021, dresser l’inventaire des peintures et dessins créés par « mavag » en 2020, trace le chemin parcouru par Ego …
La première peinture, si mystérieuse en son temps de création, annonçait ce qui se révèle, aujourd’hui, être le travail de transformation d’Ego.
Lui, peint en première peinture en grand dégingandé, en petit chef de la vie de « mavag », allait devoir s’habituer, tout au long des mois, à quitter, avec douleur souvent, ce rôle de meneur de jeu, à transmuter dans un nouveau rôle d’aide à la nouvelle Vie de cellule « mavag », en le grand corps de Gaïa et avec Gaïa.
Ce tableau récapitulatif des peintures de mavag montre ici combien Ego a participé à la reconnaissance des cellules du corps-temple de « mavag »,
combien Ego a reconnu, comme jamais il ne le fit, les autres règnes en le corps de Gaïa,
combien il a nettoyé nos zones émotionnelles jusqu’à ressentir Shambalha,
jusqu’à lâcher le gouvernail de notre goélette au cœur du Pacifique,
jusqu’à extirper Pégase de son trou
et au final, jusqu’à faire naître la Rose de Noël
Ce chemin 2020, suivi par Ego/mental est loin d’être propre à « mavag », il est celui de chaque « tavag »
En ce début d’année 2021, ce chemin respire l’Espérance pour l’année à venir  au regard de la première peinture qui est venue … sous les yeux d’un Ego si transformé !!! Ainsi …

en cliquant sur le triangle blanc à gauche vous entendrez la voix de mavag lisant la suite de  l’Ecume « Vibrations »

 

 

Ce 4 janvier 2021, dès mon réveil, je suis appelée à venir peindre.
Je travaille sur cette création durant deux heures ce matin, puis trois heures cet après-midi,
avec le Soleil pour témoin,
Il m’éclaire agréablement  en ma salle de peinture !!!

j’ai allumé bougie et encens,
j’ai préparé la feuille à peindre,
je l’ai punaisée sur le mur de peinture
j’ai choisi la couleur de mise en ouverture avec Moi, avec Ce qui vient … avec les …

Vibrations

 

L’Or m’appelle,
la couleur Or !

Ego m’interpelle :
« Est ce bien raisonnable ? Jamais jusqu’à cet instant tu n’as osé poser l’Or en fond de peinture ! »

Chut cher Ego !

Je prends peinture Or et pinceau …et je savoure la douceur,  la fluidité  de cet Or …
Voila !
Blanc de la feuille  et Or de peinture  sont si proches,
on pourrait les confondre …
presque
Je prends du recul pour voir ce qui dans cet étalement de peinture pourrait m’interpeller.
J’entraperçois un visage dans l’angle droit …
Il est si éphémère ! Ce peut-être un visage  ! Mais je laisse …

Je m’approche d’une nouvelle forme
Elle semble vouloir se manifester au centre de feuille.

Pour la révéler, peinture violette s’offre à pinceau.

Dès le départ, cela tournoie !

Que dis-tu belle forme ?

Es tu un tunnel ?
Au fond  de ta profondeur, là-bas, tout au fond,
tu laisses vibrer blanche Lumière ?

Devant moi, en premier plan,
tu as mis à jour un escalier,
il me renvoie à quelque temple inca

Pinceau a continuer à errer jusqu’à ce que … tout à coup … ma main prenne son relais, ma main s’engage seule.
Peau entre en contact direct avec feuille, étale directement peinture.
Bonheur pur !

Je connais ce bonheur de vibrer en direct avec la Matière mais ce jour se révèle à moi quelque chose de nouveau …

Revient à ma mémoire qu’un jour j’ai quitté le besoin d’Ego de dire que Messager-Peinture travaillait, créait seul les Peintures.
Il y a quelques lunes, sans même le relever, c’est à Pinceau que j’ai attribué le rôle de Messager-Peinture.
Je m’approchais à petits pas de cet instant présent, de la Reconnaissance de ma Main créatrice, d’un Ego qui lui reconnaît sa liaison directe avec Âme, avec Je Suis.
C’est un Ressenti Etrange, Libératoire des mille obstacles à la Reconnaissance de Moi.
C’est un moment très Jouissif !!!
Merci ! Merci ! Merci !

Je continue la peinture et la danse des couleurs, j’alterne à l’envi main, l’outil  pinceau ou la fourchette, détournée d’un pique-nique, pour poser peinture … selon l’appel de tableau

La couleur brun, jaune orangé est venue entourer couleur Violet.
Une couleur ocre qui a embarqué pensée dans les sables d’Orient

Puis haut de tableau a demandé à naître.
Un sphinx a semblé s’installer à gauche,
au centre, deux triangles ont fait parlé deux pyramides,

lorsque sur la droite,
un visage féminin,
un visage douceur,
un visage amour
s’est peint.
Un visage sans souvenir à évoquer,
un visage aussi solidement vivant que pseudo-sphinx,
Il a dissous toute la rigueur des pierres d’Egypte
Et Ciel s’est encore plus ouvert à l’accueil.

De là-haut un chemin a roulé d’entre les deux triangles.
Il s’est  fait rivière ,
elle se perd à cœur de peinture …
Où vient-elle ?

Un être arrive.
Nûment il se plante devant tunnel,
Pour le pénétrer ? Pour le traverser ? Pour atteindre la Lumière ?

Les vieilles peintures n’arrêtent pas de titillaient Ego-mental,
Il croit pouvoir expliquer, reconstruire le puzzle …
Mais que nenni mon Ami ! Que Nenni !
Une nouvelle fois cher Ego ce jour , en conscience de toi, Je t’invite à faire Silence.

Car toute la couleur ocre, figurant le désert,
qui est posée autour de ce personnage,
agite ce Sentiment Puissant qui s’est glissé à Cœur de moi depuis deux jours,
Ô chère Âme,
je ne peux être seule dans cette traversée du tunnel,
Ô combien  je me sens portée à rejoindre tous les Êtres aujourd’hui en mouvement sur Gaïa !

Alors Flamme Violette a cédé sa place à Lumière Blanche !
Le tunnel n’est plus.
Les jaillissements de Lumière attirent les Êtres.

ils se profilent tous autour de ce Centre.

Ego s’inquiète …
« Jamais tu ne sauras réussir tableau !
Tu te vois peindre tous ces personnages ?
Tu n’as pas ce talent-là ! »

Dans ma Reliance tout neuve vibre  la Paix avec Ego !

« Allons Cool l’Ami, Cool !
Tu vas voir !
Tout d’abord, Je me reconcentre sur les  couleurs,
chaque chose en son temps,
tout viendra pas à pas ! »

Et les silhouettes se sont colorées deux par deux :
bleu-outre-mer, bleu doux, vert foncé, jaune, rouge et pour finir vert-émeraude.
Le personnage central s’est revêtu d’Or et de couleur Terre.

Puis, les rayons Energies Lumière Blanche sont entrés en Action,
La Flamme Violette s’est  réinstallée douceur,
Elle nettoiera, au passage de chacun de ces Êtres qui empruntent le Chemin, les scories qui traineraient encore.

                   Vibrations – 4 janvier 2021

A présent, le plus lent travail,
en superbe résonnance à cœur de moi,
est le travail vibratoire de Pinceau et fourchette associés.

Ils défont les silhouettes,
il les pointillent,
ils les distancent de la matière,
ils les font vibratoires …

ils les préparent à franchir le Centre de tableau,
à prendre le Chemin qui s’envole jusqu’aux pics là-haut,
des pics qui vibrent maintenant comme montagnes de l’Himalaya…

Bonjour Ô ma belle route de Shamballah !

Je suis prête avec vous tous à suivre le chemin,
– en commençant par m’offrir à flamme violette pour laver des dernières scories,
– en suivant le chemin jusqu’à traverser le Passage que gardent les deux Grands Êtres

Je ressens en eux deux : Yang et Yin, Or et Argent et tout purement Christ et Marie Madeleine …

Oh  Merci Ego pour cette ouverture de moi vers Moi !
Oh Merci Ego pour ton silence et ta belle écoute !
Oh Bonjour Belles Vibrations !

 

 


 « tavag » peut offrir ses ressentis et/ou retrouver « mavag » sur facebook    


  Si « tavag »  choisit de diffuser ses textes, ses images sur internet, qu’elle n’oublie pas d’en indiquer la source, ce sera sa façon de remercier « mavag » pour ses embruns qu’elle laisse aller à portée du vent.