Mon chemin de Vie

Image associéeAu matin du 10 janvier 2019, calendrier m’interpelle par sa pensée positive du jour :
« Voir la Vie comme un œuf »
« Si l’œuf est brisé de l’extérieur, la vie prend fin. Si l’œuf est brisé de l’intérieur, la vie commence.
Quel coup de bec allez-vous donner pour sortir de votre coquille ? »
Ma réponse s’expose sur mon bureau, devant mes yeux, à côté de calendrier.
Depuis trois jours, « Mon chemin de Vie » né sous les crayons-pastel œuvrant sur une feuille blanche -de format 21 x 29,7- me présente indéniablement les coups de bec sur ma coquille  !!! D’où agissent-ils ? De l’intérieur ? De l’extérieur ? … J’entre en méditation …

                         7 janvier 2019 -« Mon chemin de Vie »

Les couleurs et  les formes de ce mandala-chemin sont premier coup de bec qui touche le cœur de « mavag« . Elles vibrent en moi. Elles me ramènent jusqu’au cœur caché en son centre.

Car, « Mon chemin de Vie » a débuté sous l’égide de crayon pastel marron.
Il a ébauché les contours d’un arbre, en hiver, dépouillé, nu dont les branches se hissaient fièrement vers le ciel tandis qu’ en réponse, ses racines s’arrimaient profondément en terre. Arbre occupait tout l’espace de la feuille.
En son centre, c’est au tour de crayon pastel vert-émeraude d’entrer en action.
Il est venu faire battre son cœur, cœur à présent amoureusement abrité par Etoile blanche à huit branches, cœur dont je ressens plus que jamais les palpitations.
Petit cœur vert-émeraude vibre toujours, avec courage, en sa couleur des alchimistes.
Il est poussin-« mavag » qui apprend à jouer de son bec pour apparaître au yeux du monde.
Son vert-émeraude perce avec lui les ténèbres, Son vert-émeraude l’amène à la régénération physique, matérielle et spirituelle de mon Être.

Ensuite, d’autres crayons,
d’autres couleurs sont venues, se sont déposées, se sont éloignées de petit-cœur.
De spirale en spirale, muant leur ton, sur 14 tours en continu, elles ont œuvré d’abord en couleurs douces autour de petit cœur, pour s’aviver en remontant jusqu’au pourtour de la feuille …

C’est du centre qu’est parti « Mon chemin de Vie », c’est au centre que revient « Mon chemin de Vie ».

Où en étais-je de ma vie d’homme lorsque, à suivre les crayons, à laisser se  dérouler chemin, j’ai atteint les limites de la feuille ?
Avais-je laissé l’extérieur briser ma coquille ?
Pour partie c’est indéniable.
Mon abandon avait-il octroyé à cet extérieur le droit de me protéger ? De me surprotéger ?
Pour partie c’est  encore indéniable.
Moi poussin-« mavag » en délégant mes droits, j’ai reçu les voiles protecteurs des régisseurs de ma vie et  les derniers voiles avaient des couleurs de plus en plus brûlantes, bien trop brûlantes.
Aux bords de la feuille, poussin-« mavag« a dit « STOP ».
Il ne rallongerait pas la feuille, il n’offrirait plus de place.
L’extérieur ne briserait plus sa coquille, ne déposerait plus de voiles !
Et, en cet instant où Conscience ouvre la porte à un second coup de bec pour rejoindre petit cœur vert-émeraude, poussin-« mavag »  est prêt pour le donner depuis l’intérieur.
Le coup devra être fort car la masse des voiles déposés sur petit cœur vert-émeraude a accru la distance vers la Liberté.
Bien sûr qu’au début de ce retournement, poussin-« mavag » a douté.
Bien sûr qu’il s’est interrogé : toutes ses spirales allait-il les dépasser ? Comment ? Allait-il les franchir ? Comment ?
« Franchir » fut son mot sésame pour arrêter de se débattre dans les voiles, pour s’extraire de la spirale si dense, si riche en héritages familiaux, sociétaux et plus encore  … en ces héritages si lointains dont Petit cœur vert-émeraude sait  de tous temps d’où ils proviennent et dont il connaît  la puissance pour étouffer ses appels, voire l’étouffer lui.
L’heure est là de sortir de la spirale par une voie sans volute nouvelle, une voie de lignes droites, nettes, tracées avec la complicité, la droiture d’une règle.
Alors, naturellement, enveloppe les spirales une grande étoile à dix sommets. Elle lance ses flèches  en direction du Centre. Elle rejoint Petit cœur vert-émeraude.
C’est en ce point que se pose, en octogone, la bienveillante Etoile à 8 branches dont le Cœur d’or spiralé sait lancer ses rayons bleus puis rouges.
Pour compléter « Mon chemin de Vie », ce sont dix spirales d’or qui proposent à leur tour leur aide sur tout le pourtour de la feuille, elles sont gardiens des lieux …

Poussin-« mavag » est revenu jusqu’en cœur vert-émeraude.
Il a repris le chemin, il a ôté grande part des voiles.
A présent , il navigue au gré des courants,
il se laisse porter en périphérie, il se laisse ramener à cœur d’œuf,
il vibre en tous lieux.
Poussin-« mavag » cherche !
Poussin-« mavag » trouve !
Poussin-« mavag » dépasse les restes des voiles !
Poussin-« mavag » sort de l’œuf !

Vois son bec qui commence clairement à pointer !
Vois ses pattes !
Touche et caresse son duvet …

L’heure est de redire Bonjour à beau « mandala » de 2002 !!!

« Mandala » 2002

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 « tavag » peut offrir ses ressentis et/ou retrouver « mavag » sur :
https://www.facebook.com/AnnieViton

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

  « tavag »  choisit de diffuser ses textes, ses images sur internet,
qu’elle n’oublie pas d’en indiquer la source
ce sera sa façon de remercier « mavag » pour ses 
embruns qu’elle laisse aller à portée du vent.

Share This