Pour écouter « mavag »  lire le texte, cliquer dans la bande noire sur le triangle blanc tout à gauche ....

 

Le plancher des vaches est la scène sur laquelle Ego, mon cher Ego se produit depuis notre atterrissage sur GaÏa.
Avant de jouer, Ego jette un coup d’œil par le trou aménagé dans le rideau qui le sépare du public. Il le voit, le compte et se rassure par sa présence … Puis le rideau se lève, il joue… et la moindre once d’applaudissements le réchauffe. Longtemps, le manque d’applaudissement le frustrait, il se persuadait même que la salle ne savait apprécier ses efforts pour tenir son rôle, jusqu’au jour de sa première prise de conscience, ce même jour où un trou s’est créé, là-haut, sur le toit de la scène …il a vu le Ciel …
Ce jour fut Jour de Rencontre Consciente de l’Autre Public dont Petite Fille était si complice, et le puzzle s’est ajusté, naturellement …
Aujourd’hui Ego sait quand Peur le bloque. C’est juste-là, au moment où il refuse de laisser Petite Fille Intérieure l’accompagner dans sa danse et il entend bien qu’ici-bas,
yeux voient formes, couleurs qui font choses, végétaux, animaux, minéraux, hommes,
odorat les sent, oreille entend les sons qui sont leurs, mains les touchent, bouche les goûtent,
pourtant le doute s’immisce : tous ces ressentis sont-ils Vérité de Ce qui Est ?
Car tête-mental, sous le joug émotionnel, interprète, occulte, varie l’intensité des sens …Ego créateur de mal-être, attire colère contre lui, ma colère, et je le rejette … Jusqu’au jour où Conscience s’ouvre sur ce ressenti d’Ego, alors je le  reconnais en ses moments de jugements en bien, en mal, en ses moments de rejets de l’ombre, de ses soifs effrénés de Lumière … et je l’accueille, je le régule via le Cœur Ouvert.
Ô cher Ego, dès nos premiers contacts avec Terre, tu as occulté notre Etat Vibratoire de là-haut. Longtemps, tu as ressenti Vérité du Ciel inaccessible, inatteignable .Le monde matériel, terre à terre, vulgaire, dépourvu de poésie, te semblait impossible à connecter au monde d’en haut si léger, si angélique, si musique des sphères.  Cependant, ponctuellement, tu as goûté telle rencontre et quand furent tels moments de Connexion, rappelles-toi combien mon Cœur se dilate, combien il bat puissamment et efface toutes les séparations imaginées par toi.
Le jour béni où scène s’est crevée au plafond, tu as décidé que les deux mondes ne coexistaient pas par Hasard,  alors tout a changé.
Nous avons pu mettre en œuvre : Confiance, Conscience, Amour Inconditionnel, Discernement et Compassion et après les années de quête, de crainte de ne parvenir à rien, tu as commencé à laisser parler Cœur, à le laisser vibrer avec les sens de Petite Fille Intérieure … et …  il est devenu possible que …

 JE me rappelle

je Me rappelle,

ce temps du départ …
Ce temps hors du temps en lequel je suis, nous sommes 
Ce temps avant que soit ma rencontre avec le temps sur Gaïa,
un temps linéaire durant lequel sur notre Terre j’œuvrerai jusqu’à remémorer
LE MOMENT MAGIQUE
moment d’enthousiasme de mon Âme-Etoile et de ma Petite Fille Intérieure,
 Là-Haut, elles savaient le travail qui serait à mener pour que Je Suis soit accueilli à Cœur de moi …
Ce  vendredi 13 décembre 2019,
Pinceau a posé son Message de ma Reconnexion à CE MOMENT MAGIQUE sur feuille blanche et …

je Me rappelle
je me souviens de MOI,
tout simplement

 Je sais que JE SUIS

                                                                               Je me rappelle- 13 décembre 2019

Tout autour de nous scintillent, étincellent, dansent les Etoiles,
les  Flammes jaunes d’or enveloppées de leurs vibrations multicolores,  
les langues de Flamme Violette …
Elles sont autour de nous, présentes pour l’au-revoir,
Je me souviens de là Haut de ce jour de départ …
Là-Haut, en cet Espace bien Au-delà des plus hauts sommets de l’Himalaya,
bien Au-Delà de ce lieu où vibre 7°chakra de Gaïa.

Là-Haut,  
autour de nous, toutes les étoiles frétillent d’impatience d’accomplir leur mission.
et sur peinture s’immobilise l’instant où elles nous soutiennent,
elles nous promettent leur venue prochaine sinon simultanée.

 Mon Âme est prête pour sa nouvelle expédition,
Elle est Etoile à Cinq branches, Fusée animée d’un influx Nouvelle-Vie sur Terre,
A bord est installée la capsule, elle contient Petite Fille Boucle d’or …
Tout le Dessein Divin se manifeste en Peinture :
Etoile-Âme transporte ma Petite Fille Intérieure toute Joie d’être transportée par Âme,
ma Petite Fille Intérieure qui sait parfaitement ce qui va advenir.
Fusée-Âme et Petite-Fille « mavag » sommes descendues dans les profondeurs jusqu’au Mont Shasta,
 avons traversé Gaïa d’Est en Ouest avant de poser capsule en lieu de naissance de Petite Fille.

Ici bas, très  peu de temps après sa sortie du ventre de mère, Boucle d’or a quitté le souvenir de l’Au-Delà, de ces richesses de Vie, de cet Amour, de ces Soutiens
Jusqu’à ce que Gaïa bouge, jusqu’à ce que JE me rappelle
jusqu’à ce que je me rappelle vraiment, pas seulement intellectuellement, pas simplement en tant qu’Ego bon étudiant, bosseur, théoricien,
jusqu’à ce que je me rappelle à Cœur et à Gorge de moi !
Car cela fait longtemps que Je me rappelle dont en peinture depuis 2000,
et que si j’ai lu des messages, si j’ai reconnu des beautés en tes coups de pinceaux,
je n’ai jamais su si bien les définir : « RAPPELS »
avant  ce 13 décembre  2019 !

Je me rappelle de Toi mon Âme Etoile d’Or 
de ton enthousiasme, de ta Joie de notre départ pour cette nouvelle AVENTURE DIVINE
Je me rappelle de toi, ma petite fille boucle d’or
qui savait en descendant où nous allions nous ancrer et ce que nous envisagions de donner, de recevoir,
de vous toutes étoiles autour d’Etoile, sur le quai de gare de départ en Ciel ,
portées par ces mêmes vibrations de transformations pour que Gaia vibre la Nouvelle Terre !

Âme-Etoile-fusée qui emporte Petite-Fille-Boucle -d’Or,
t’en rapproche peu à peu après les premiers temps de séparation
puis se fond en Temple-Corps jusqu’à ce que JE SUIS me rappelle …
Jusqu’à ce que  ….