Ecce Homo sifflote.
Il est Joie.
Il sait où Il va.
Les goélettes emboîtent son pas.
Lui et elles s’avancent dans le sas,
Comme poissons dans l’eau.

L’Eau !
L’Eau devient claire,
L’Eau devient Air,

Air !
Air d’au-dessus les montagnes,
Air si pur,
Air d’au-delà les Alpes,
Air d’au-delà l’Himalaya,
Air du Pays de la Source où Grand Aigle emmena « mavag » un jour d’été 1993 …

Les goélettes se sont fondues en Ecce Homo …

Pied gauche encore sur la quatrième marche,
Ecce Homo pose pied droit sur la cinquième,
Il continue l’Ascension d’Echelle …

En cette position d’équilibre où le Vide attire,
Il domine les paysages.
Hier, Il a traversé des Lieux Sacrés Egyptiens,
Le Voici, à présent, au-dessus de lieux sacrés Mayas,
Demain, Il ira, au-dessus d’autres Lieux sacrés,
Ceux que les Grands Êtres ont édifiés de tous Temps,
Pour baliser Ce Chemin qui l’a mené jusqu’ici !

Du haut de son Echelle,
Il voit les Pentagrammes des autres Ecce Homo,
Qui, là-bas, franchissent, la Porte de quelque Temple Egyptien,
Ici, auprès de Lui, passent au-dessus des Temples Maya,
Ils sont Êtres-Etoiles qui suivent chacun leur chemin,
Êtres-Etoiles qui illuminent la forêt et carillonnent l’Ouverture de la Fête …

Car à présent,  Âme lance la Fête, la véritable Fête vénitienne !
Une Fête contes de fées !
Une Féerie d’Âme

Féerie d’Âme est manifeste, en ce tableau créé sous la houlette de Messager-Peinture ce 28 mars.
Je suis Joie de recevoir tel Cadeau.

Je suis Joie d’atteindre telle destination.
Nouvelle réalité reste floue, mais si prenante à coeur, si Paix et si Joie !!!
Je continue sans contrainte la montée d’Echelle,
Des pensées négatives, des peurs virevoltent encore,
Font leur dernier petit tour en tant que composantes de moi et puis s’en iront …
Je me déleste de vieilles émotions que je croyais depuis longtemps effacées,
Elles me surprennent par leur force de vie encore vibrante en moi,
Je les remercie et doucement je quitte leurs chaos,
Je leur envoie mon Amour Inconditionnel, mon Pardon,
Et je garde mon coeur à l’ouvrage,
Je continue à être courage pour que se crée la féérie d’Âme,
Pour que soit la Nouvelle Réalité dans laquelle Je danse,
Pour que soit Féerie d’Âme en laquelle je ressens à cœur de moi,
Ecce Homo  partout en moi, autour de moi, à cœur d’Âme, à Cœur de Moi !