Quand arrive l’heure du Choix d’Ego
il est l’heure de la pure Ecoute : d’Âme, de Corps, de « Je Suis »
Il est l’heure de suivre leurs guidances si convergentes !

Ego s’est retiré au plus profond de ses peurs,
Il s’y est carapaté,
Ah ! Ah ! Ego peut résister encore …
Pourtant l’heure n’est plus à ce jeu de pleutre …

Soudain  il entend, au cœur de sa folie, l’appel de la solitude …
Trois jours de silence :

 

 

 

– au premier jour : c’est corps qui a douloureusement parlé
– au second jour : Conscience a dévoilé la dernière folie d’ego
– au troisième jour : Âme, Corps et « Je Suis » ont vibré harmonieusement pour que s’éclaire le 4° jour …

 

 

Ici en salle de Peinture, Âme et Corps ont joué avec Pinceau.
En premier, le choix de couleur a confirmé l’évidence
Puis Pinceau a exprimé ce qui venait de se vivre.

Couleur violet, couleur de Flamme Violette,  légère et fluide a couvert toute la feuille,
Ego était bien entré dans un nettoyage de ses profondeurs..

Les cercles ont dansé leurs rondes, ont tournoyé jusqu’au Centre, alors que Violet, de plus en plus, se délavait

Stylet a relayé Pinceau pour tracer huit lignes de convergences vers le Centre,
une ébauche d’Etoile à huit branches se posait,
ouvrant l’espace et autorisant couleur Blanc à murmurer le chemin vers La Porte …

 

En cette seconde phase m’ont hélée :
couleur Terre de Sienne et couleur marron clair,

Pinceau a repris avec elles  la ronde des cercles.
Il a créé des marches. …

Au final, pour que s’éclaire l’Essentiel,
Pinceau et lumière Blanche  se sont associés.

Porte et sa voie d’accès
sont, à présent ,
nettement dessinées !

 

 

La Terre : Gaïa,
sa cellule terrestre : mon Corps
ont parlé, ont appelé : Les Arbres
Le chemin des Arbres revenait.

A les laisser rejoindre leur place dévoilée en février,
Roue du Hamster , juste là à gauche, apparait telle une évidence

Qui est hamster ?
Petit ego évidemment …
Petit ego le prisonnier volontaire en sa cage
Petit ego qui y tourne des heures et des heures en osant croire s’y défouler

Ah folie des hommes qui emprisonnent les hamsters !!!
Je le vibre là, je compatis pour la pauvre bête qui y étouffe ses peines,

J’entends soudain que tel est le comportement, depuis combien d’éons, de ce cher ego,
Ne vois-tu point qu’ainsi jamais tu n’atteindras la Porte vers la Lumière …
Qui emprisonne ego ?
Qui peut lui ouvrir sa cage ?
Il a cru avoir quitter la roue tant de fois !!!
Le pourra-t-il aujourd’hui ?
Osera t-il l’Aventure de la Liberté  ?
De sa Liberté ???

 

                                                 Choix d’ego – 11 mars 2021

Sous la porte entre les deux arbres, j’entrevois l’ébauche d’un visage
Pinceau le conforte lorsque  Il atteint les racines d’arbre YIN,
Les Racines de mon Féminin se confondent avec Terre de Gaïa,
Visage de Terre d’Asile, Visage de Gaïa montrent clairement la Porte à Ego.

Pinceau a  laissé  tout le corps végétal, le corps minéral s’étaler de Gaïa
ouvrir à tous les possibles, s’offrir à toutes ses Cellules y compris à ego

Arbre côté YANG s’est alors précisé.

Ego l’aveugle ou Celui qui sait tout et n’arrive pas à voir Porte
a pris asile de son côté,
en le 20 ° siècle où il est venu,
il lui fut si facile de se servir de son énergie pour que roue du hamster tourne tourne

OK ! Ce yang là tuait Terre !
OK ! Ce yang là tuait féminin en moi !
OK ! Ce yang là bloquait la porte !
Ok !  Ce yang là formatait ego-hamster, jouissait de le voir se déchainer dans sa roue !

Ego a commencé à abandonner sa roue ces dernières années,
Il s’est même suffisamment rapproché de la porte pour pouvoir la franchir.

L’a-  t – il franchi ?

En les racines profondes d’Arbre-yang, en ses Racines ancestrales
Roue était reliée à ego et ego venait d’y rejouer …

Comment cela s’est-il manifesté ?
Mais fou Ego-Hamster !  Vieil animal de mon cirque !
Simplement quand ces premiers jours de mars tu as rejoué les parfaits, les bons élèves appliqués,
les ceux qui apprennent la leçon par cœur ( quel est ce cœur fou ?),
la récitent, attendent les compliments, les médailles
et se désarçonnent quand n’est point présent le regard admiratif attendu !

Ah ! Vieilles racines d’enfance, racines générationnelles Âme, Corps et « Je Suis » te touchent enfin du doigt

Voilà ! Laisse brûler roue de Hamster,

Diriges-toi vers la Porte offerte par Gaïa

Lave !  Lave !

Dans un murmure tout d’abord j’ai entendu un « oui ! »
et puis là clairement il est confirmé à claire et haute voix
« oui je viens ! Je  franchis Ta Porte Ô Conscience Gaïa ! »